04 novembre 2006

Stratégies familiales (perversion narcissique)

L’antoedipisation de l’enfant Progressivement, la patiente se rendit mieux compte de la dynamique familiale dans laquelle elle était impliquée.  Elle en vint à nous livrer un récit qui démontre une première stratégie incestuelle. Nous l’avons appelée « l’antoedipisation de l’enfant » (Racamier 1989) : il s’agit de manipulation de l’histoire individuelle de l’enfant induisant l’inversion de la responsabilité des générations ; autrement dit, l’enfant se voit imposée une version falsifiée de ses origines, qu’il va reprendre... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 11:59 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

03 novembre 2006

Sage pervers cherche ingénue

Vous fûtes à mes yeux un exemple Un modèle à suivre, un héros, Un sage qui mène le peuple, Toujours le plus grand le plus beau. Quelle ne fut pas ma surprise Lorsque près de vous invitée, Je réalisais ma méprise Mon dieu quelle idiote j'étais Sur mon corps votre main s'égarant Je disais "non cessez ce jeu!" Mais vous le Grand Communiquant Etes resté sourd à mes vœux. Persistant dans mon attitude Je me retrouvais dans vos mots Traitée... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 11:03 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
02 novembre 2006

ça caille !

Pask'en plus, en deux jours non seulement on est passés à l'heure d'hiver, mais on est passés à l'hiver tout court ! Nan je vous mens pas ! 6° ce  matin ! C'est diiiiiiiiiiiiiiiiiinguin !? Nan vous trouvez pas ?  Bon ceci dit il fait beau, mais ya un vent qu'on se caille les grolots... KIKADI réchauffement de la planète ??? MENTEURS ! Lol ! Voui je sais je suis d'une mauvaise foi à faire pâlir un coyote (arf ma Trollette, nous y voilàààà !) ! Quand je vous le dis que chu pas fréquentable ! D'autant qu'en ce moment, chu... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 11:50 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
01 novembre 2006

Le blues de la n'aigritude.

Ces changements d'heures me rendent un brin morositée et sombrifique. C'est comme qui dirait l'heure du corbac ! Le soleil qui tombe, plonk, à 18H, pf, c'est carrément dépressionaire. J'aimerais d'ailleurs que kunkun m'expliqua quelles économies d'énergie on fait en devant allumer les lumières une heure plus tôt, j'ai toujours pas compris, je dois être vraiment stupida ! Fissa fissa sur stupida... J'ai toujours (nan pas toujours, j'ezagère, mais à partir de 94) mal vécu les deux mois avant Noel, on appelle ça la dépression... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 12:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
01 novembre 2006

The Crow

J'ai découvert le film bien après sa sortie en salle, en 94... En fait, j'avais vu des extraits du film plus récent avec Vincent Perez qui ne m'avaient absolument pas branchée... Je ne connaissais pas "l'original" D'Alex Proyas. Pour moi, c'est un film culte, effectivement, non pas liée à la mort de Brandon Lee, mais liée à l'histoire, où, je suis une vraie gamine à ce sujet là, "les méchants meurent à la fin et l'amour est gagnant malgré la mort"... Les méchants meurent par là où ils ont "péché", et... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 10:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2006

L'ABC des émotions - Claude Steiner

Présentation de l'éditeurCe livre nous invite à prendre conscience de nos émotions et de leur importance dans la vie de tous les jours. Il nous montre avec simplicité et pertinence comment l'intelligence émotionnelle est notre premier pas vers la reconnaissance des sentiments - les nôtres et ceux des autres. Il nous libère de la peur et du malaise que nous ressentons parfois devant la puissance des émotions et nous en restitue la force. L'auteur nous propose des outils immédiatement utilisables dans la vie quotidienne, dans un cadre... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 14:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

31 octobre 2006

M'enfin ?

Mon fils, qui est un grand chti gars achtrement intelligent (nan je me la pète pas) (enfin si)(pf, ça va, vous vous vous la pétez parce que vous aviez raison, hein...), aime à aller, parfois, jouer chez nos voisins dont l'un des fils est dans la même classe...  Ben figurez vous que Dimanche, alors qu'ils étaient en train de jouer, l'ot naze, là, lui balance une mandale en travers de la gueul, paf, qu'il en avait la joue toute rouge ! Sans raison. Comme ça. Parce que ça lui a pété d'un coup qu'il avait envie d'en balancer une... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 14:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
30 octobre 2006

Le bonheur, ce n'est pas nécessairement confortable

Thomas d'Ansembourg. Résumé : "Si la vie est souvent difficile, une illusion peut nous la rendre encore plus difficile : celle de croire au bonheur tout rose sur un nuage bleu, celle de croire qu’être heureux c’est être « tout confort » sur les plans matériels, affectifs, psychologiques … . Cette conférence nous invite à comprendre différents pièges antibonheur dans lesquels nous sommes pris souvent malgré nous et à accueillir quelques inconforts incontournables pour en sortir, comme par exemple : accepter l’inconfort de... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 18:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
30 octobre 2006

A la recherche des zétikets perdues...

J’ai une chance de cocute ! Faudrait que je me méfie… HOMAMOI Ouétu ? Ah. Ilélà. Bon. Voui, je disais donc, j’ai une chance insolente… Alors même que le moral fut en berne en début de semaine, comme un petit miracle le temps tourniqua au beau ET CHAUD en ce mercredaille désenchanté le matin et rikolute à partir de midi quand je m’aperçute qu’il faisait 23° dehors !! je pute donc re-enfiler mes débardeurs. Et MONTRER mon tatoo. (Mes temps sont aussi insolents que ma chance, je vous l’accorde !) Si j’ai beaucoup... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 09:55 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
29 octobre 2006

Perdue

J'en ai trop vu trop fait Perdu le goût de tout Comme une envie de m'envoler J'ai trop bu trop aimé Je suis malade de tout Je voudrais tellement m'échapper J'ai perdu mon âme en route Perdu, avec comme un doute Au coeur, comme une amertume Aigrie, cynique, avide, Devenue autre et sans but Réel, avec au coeur un vide Amère, flétrie, stupide Mes yeux ouverts sur ma vie Translucide me tuent J'ai perdu tout l'espoir ... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 11:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]