09 novembre 2006

Lance flammes... Tous aux abris !

Ou quand le brouillard des mots sert à masquer une anesthésie émotionnelle quasi totale... Le pire c'est que le plus souvent les personnes qui pratiquent ça sont très intelligentes. Mais il manque quelques menues petites choses. Quelques petiotes choses essentielles... Un coeur. Un vrai. Pas un factice qui ne sert qu'à s'arroger une position dominante dans une relation de pouvoir, si subtil soit-il, sur l'autre... Du courage : celui de se regarder tel qu'on est, et de se dire la vérité. Et la volonté d'apprendre des autres sur le plan... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 08:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

08 novembre 2006

Pourquoi ?

Pourquoi, pourquoi donc je me sens pousser des ailes dès lors que je peux sortir mon dragon de ma manche, hein ? Pourquoi me sens-je devenir carnassière ? Non c'est pas d'envie de bouffer quelqu'un, que je cause ! Lol ! Chu pas encore cannibale, d'abord, l'engeance humaine me donne pas encore envie d'acquérir ses "compétences", elles ne m'attirent pas, pour la plupart, curieux, non ? L'aveuglement, l'hypocrisie, la méchanceté, le mensonge, la manipulation, la morpionite égocentrique genre "je me sacrifie pour... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 13:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
07 novembre 2006

Il m'arrive un truc bizarre !

ça fait quelques mois que j'ai envie, mais vraiment (et que je fais, en plus), de faire tout ce que j'ai pas osé faire mais que j'aurais voulu à 18/20 ans. ça doit être la crise de la quarantaine... Ou alors j'ai été piquougnée par un moustique porteur d'un nouveau virus, le tiféceketuve... Na c'est plus vraisemblable la crise de la quarantaine, n'est-il pas ? Je croyais que c'était un truc masculin, ça, non ? Ah oui c vrai j'oublie toujours chu pas une "vraie" fille, lol ! En fait depuis 2001 j'ai pas arrêté de me poser... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 13:43 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
06 novembre 2006

RAAAAAAAAAAAH !!!

NAN MAIS J'HALLUCINEEEEEE ! Je viens de voir à la téloche que les producteurs de cigarettes ont créé des cigarettes parfumées au chocolat ou à la vanille pour séduire les collégiens... Parce qu'en 3 ans la consommation de cigarettes en France par les moins de 18 ans a diminué de 18 %. ça fait donc un an que ces cigarettes sont importées légalement. Ils ont également soigné les emballages, pour qu'ils soient bien jolis et séduisants. Les collégiens déjà fumeurs en question s'y trompent pas d'ailleurs "ils ont fait ça pour... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 13:18 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
05 novembre 2006

Pour rikoli zin brin !

Je mets ces poèmes dans cette rubrique, car ils ne sont pas de moi. Ils sont d'un pseudo, Eskael, qu'à mon grand dam je n'arrive pas à retrouver, à part en Mars 2006 sur un forum où il a posté quelques textes plus proches du bouquin, mais plus rien depuis... ce qui est bien dommage car il a un trèèèèèèèèèèès grand talent ! Si tu passes par là aucazou, Eskael, tu as mon admiration z'éternelle... (en nespérant que tu m'en veux pas trop de reproduire tes lignes ici). Les séducteurs de la star ac. (Jean Patrick... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 12:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
04 novembre 2006

Stratégies familiales (perversion narcissique)

L’antoedipisation de l’enfant Progressivement, la patiente se rendit mieux compte de la dynamique familiale dans laquelle elle était impliquée.  Elle en vint à nous livrer un récit qui démontre une première stratégie incestuelle. Nous l’avons appelée « l’antoedipisation de l’enfant » (Racamier 1989) : il s’agit de manipulation de l’histoire individuelle de l’enfant induisant l’inversion de la responsabilité des générations ; autrement dit, l’enfant se voit imposée une version falsifiée de ses origines, qu’il va reprendre... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 11:59 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

03 novembre 2006

Sage pervers cherche ingénue

Vous fûtes à mes yeux un exemple Un modèle à suivre, un héros, Un sage qui mène le peuple, Toujours le plus grand le plus beau. Quelle ne fut pas ma surprise Lorsque près de vous invitée, Je réalisais ma méprise Mon dieu quelle idiote j'étais Sur mon corps votre main s'égarant Je disais "non cessez ce jeu!" Mais vous le Grand Communiquant Etes resté sourd à mes vœux. Persistant dans mon attitude Je me retrouvais dans vos mots Traitée... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 11:03 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
02 novembre 2006

ça caille !

Pask'en plus, en deux jours non seulement on est passés à l'heure d'hiver, mais on est passés à l'hiver tout court ! Nan je vous mens pas ! 6° ce  matin ! C'est diiiiiiiiiiiiiiiiiinguin !? Nan vous trouvez pas ?  Bon ceci dit il fait beau, mais ya un vent qu'on se caille les grolots... KIKADI réchauffement de la planète ??? MENTEURS ! Lol ! Voui je sais je suis d'une mauvaise foi à faire pâlir un coyote (arf ma Trollette, nous y voilàààà !) ! Quand je vous le dis que chu pas fréquentable ! D'autant qu'en ce moment, chu... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 11:50 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
01 novembre 2006

Le blues de la n'aigritude.

Ces changements d'heures me rendent un brin morositée et sombrifique. C'est comme qui dirait l'heure du corbac ! Le soleil qui tombe, plonk, à 18H, pf, c'est carrément dépressionaire. J'aimerais d'ailleurs que kunkun m'expliqua quelles économies d'énergie on fait en devant allumer les lumières une heure plus tôt, j'ai toujours pas compris, je dois être vraiment stupida ! Fissa fissa sur stupida... J'ai toujours (nan pas toujours, j'ezagère, mais à partir de 94) mal vécu les deux mois avant Noel, on appelle ça la dépression... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 12:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
01 novembre 2006

The Crow

J'ai découvert le film bien après sa sortie en salle, en 94... En fait, j'avais vu des extraits du film plus récent avec Vincent Perez qui ne m'avaient absolument pas branchée... Je ne connaissais pas "l'original" D'Alex Proyas. Pour moi, c'est un film culte, effectivement, non pas liée à la mort de Brandon Lee, mais liée à l'histoire, où, je suis une vraie gamine à ce sujet là, "les méchants meurent à la fin et l'amour est gagnant malgré la mort"... Les méchants meurent par là où ils ont "péché", et... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 10:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]