15 septembre 2009

Malédiction.

Qu'il erre sans repos, courbé dès sa jeunesse,En des sables sans borne où le soleil renaisseSitôt qu'il aura lui !Comme un noir meurtrier qui fuit dans la nuit sombre,S'il marche, que sans cesse il entende dans l'ombreUn pas derrière lui !En des glaciers polis comme un tranchant de hache,Qu'il glisse, et roule, et tombe, et tombe et se rattacheDe l'ongle à leurs parois !Qu'il soit pris pour un autre, et, râlant sur la roue,Dise : Je n'ai rien fait ! et qu'alors on le cloueSur un gibet en croix !Qu'il pende échevelé, la bouche violette... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 08:03 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

13 avril 2009

Un extrait.

Ce blog est en train de prendre un virage. Sur l'angle. Je sais pas trop si la trajectoire est la bonne, mais j'ai tendance à suivre mon instinct, alors allons-y gaiement ! et si ça tourne mal, je ferai, comme à mon habitude, un freinage de trappeur en pleine courbe, tout en maintenant le cap malgré tout... ;o) "Ah, si seulement mes jambes voulaient bien se tenir tranquilles ! Je n'arrivais pas à les contrôler, voyez-vous. J'étais justement en train de me dire qu'il ne fallait surtout pas que je botte les fesses de... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 07:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
10 mars 2009

Le chant du merle derrière les barreaux

de Leïf Panduro, écrivain danois (1923-1977). Comment, vous avez cru que j'avais écrit un texte avec un titre aussi tarabiscoté ? ébé nan, c'est pas moi ! Je vous ai parlé de ce bouquin hier. Facile à lire malgré des sauts du coq à l'âne (nous sommes branchés en direct sur un "fol"), je l'ai adoré. Peut-être parce que je m'y retrouve pas mal, dans la tête de ce gamin de 17 ans en asile psychiatrique. Le style est fluide (bravo aux traducteurs), et les réflexions de ce jeune vraiment prenantes, elles sonnent... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 07:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
12 décembre 2008

J'arrive où je suis étranger.

Rien n'est précaire comme vivreRien comme être n'est passagerC'est un peu fondre comme le givreEt pour le vent être légerJ'arrive où je suis étranger Un jour tu passes la frontièreD'où viens-tu mais où vas-tu doncDemain qu'importe et qu'importe hierLe coeur change avec le chardonTout est sans rime ni pardon Passe ton doigt là sur ta tempe Touche l'enfance de tes yeuxMieux vaut laisser basses les lampesLa nuit plus longtemps nous va mieuxC'est le grand jour qui se fait vieux Les arbres sont beaux en automneMais l'enfant... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 07:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
27 octobre 2008

Millenium, la trilogie.

De Stieg Larsson. Voilà un petit moment que je l'ai finie, et, shéïmonemi, je n'en ai pas parlé du tout. Et pourtant... Bon, pour avoir de nombreuses critiques, il suffit de taper le nom sur gougueulétonami, hein, je vais pas en faire une énième. Déjà, rien que les titres des 3 tomes détonnent dans les TAPPEURs (Titres Autorisés par les Personnes Pensantes des Editions Usines à Rentabilité). Ce sont des traductions plus ou moins fidèles des titres en suédois... "Les hommes qui n'aimaient pas les femmes." (En... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 08:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
14 octobre 2008

Mort aux cons

De Carl Aderhold. Qu'en dire, si ce n'est "que du bonheur !" Je pourrais vous en dire que le style de l'auteur est très agréable. Au départ, on sent bien que le héros ne sait pas trop ce qu'il fait, ni où il va exactement... Je pourrais vous en dire aussi que vous aurez droit à une brochette de cons que vous ne pouvez pas ne pas avoir croisé au moins une fois dans votre vie, un de chaque, j'en suis sûre, sisisi. Il y a une jouissance certaine à voir disparaitre les uns après les autres ces cons qu'on est bien... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2008

Et paf taggée !

Par Cassandre... Bon, un livre que j'ai à portée de main. à la même distance, j'ai moto2 (c'est plutôt un magazine), le tome 10 de Kekkaishi, un manga vraiment très bien. Et comme livre, "mort aux cons" de Carl Aderhold. Je vais donc choisir ce dernier, que je n'ai fait que commencer. Ouvrir à la page 123, trouver la cinquième phrase et citer les 3 suivantes. Ah, tiens, c'est le début d'un monologue (un supérieur s'adressant au "héros") : "-Je passe sur les accusations de machisme. Vos opinions... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 08:08 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
07 juillet 2008

La carte littéraire...

Sur l'idée de Delphine, un chti jeu amusant. (et qui prend la tête, je suis sûre que j'en ai oublié, mais j'ai mis un océan pour eux, arf !) (un clic sur l'image pour arriver à lire, bien sûr...)L'air de rien ça a été un sacré boulot pour moi, décidément pour les images, leur retouche et écrire dessus, chu pas au point ! Bon, je suis désolée zet confuse, quand j'ai fait la carte, le orange me paraissait bien lisible. En la relisant, j'm'aperçois qu'il ne l'est pas tant que cela, mais j'ai la flemme de la refaire... Et... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 08:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
04 juillet 2008

Hier j'ai oublié

la mention spéciale que tout le monde met à ses nouvelles préférées dans le bouquin de ma Flam... (Sais tu, ma Floum, qu'il existe une ville en Norvège ou en Suède, par là haut, qui s'appelle "Flam" avec un petit O dessus et qui se prononce Floum ? sisisi c'est vrai !). Alors voilà ça me fait un tout chti billet pour aujourd'hui. Mes mentions spéciales, mon prix du jury à moi, mein préférétes news inze livre : "Cocotte minute" (Just too meutche !) Ex aequo avec "L'élixir" (Just too meutche 2 !) ... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 08:03 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
03 juillet 2008

J'ai finiiiiiiiii !

Je l'ai fini, le "En quête" de Nath, paru aux éditions Griffe d'Encre ! Que dire, je ne voudrais pas déflorer le bouquin pour ceux qui ne l'ont pas lu ! Les nouvelles, plutôt courtes, sont aussi diverses que passionnantes, chacune dans leur genre. Assez sombre, l'univers de ce livre. Perso j'aime beaucoup. ça se lit, que dis-je, se déguste facilement, oui j'ai pris tout mon temps, une nouvelle par ci par là, cahin-caha, clopin-clopant, point trop n'en faut dans la même journée... Fût-ce ma copine ! Est ce pour cela... [Lire la suite]
Posté par Tatooa à 08:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]