scoumoune

Après 6 mois de merdaille (2017 s'avère être une année VRAIMENT pourrite en ce qui me concerne), je commence à sortir la tête hors de l'eau. 

La "maladie de Basedow", qui m'a fichue en l'air (5 kilos de moins depuis début mai, j'ai retrouvé mon poids de jeune fille, c'est le seul avantage que j'y vois) s'est trouvée un adversaire de taille dans 20 petits mg du médoc que je ne citerai pas. En 10 jours à peine, on lui a fait sa fête, on a réduit les doses à 10 mg et on croise les doigts pour ne pas que je passe en "hypothyroidie"... 

J'essaie de reprendre ma routine "yoga", c'est difficile et je peine à faire plus de 20 minutes d'affilée, mais bon, je persiste depuis la fin de la semaine dernière, et ça commence à aller mieux. 
J'espère aussi pouvoir me remettre à dessiner sans craindre de me mettre inopinément à sucrer les fraises... (ouai, tremblements par crises, un autre symptôme ...)


Du coup, je peux à nouveau passer sur le billard. Youpi. Rdv pré-opératoire le 11 juillet, ce qui signifie que l'opération aura sans doute lieu fin juillet, ce qui signifie que je vais être HS pendant au moins 15 jours au mois d'aout...

Et après ça, j'espère bien que j'en aurai fini avec la pourritude 2017. (enfin toujours sous médoc pour la thyroide, puisque c'est du traitement au long cours, mais c'est un moindre mal).