Edit du 04/06/2018 : Je roule aujourd'hui sur un ZX10R 2016. Depuis ce premier test, je n'ai plus jamais changé de brêle.  La nouvelle mouture est encore plus vive, encore plus légère, encore plus maniable, toujours aussi agréable, pas mal aux poignets. J'ai aujourd'hui de meilleurs freins, le shifter, un anti-patinage et un ABS "intelligent", je roule en "full". Une pure merveille. 

Ecrit de l'époque : Aloooors, voilà qui va me permettre de me replonger avec délice dans les 4 derniers jours en attendant que la T° monte un peu !

Toute premiere impression visuelle jeudi après-midi : Tin, ce qu'il est beau et agressif, j'adore ! mais oulala, l'est plus gros que mon gex !
Par contre, il se relève de la béquille comme un rien ! et le bruit quand on allume le moteur. Ya pas, Kawasaki est le meilleur manufacturier de pots d'origine ! Ce qui se confirme en roulant, je n'aurais pas besoin de le changer ! Razz
Bon yavait le problème du support de plaque, vite résolu par Mathieu, mouarf ! Maintenant, l'est parfait ! Ah non. Ya un tout petit défaut esthétique. Comment dire : la jointure des parties "vertes" au niveau du réservoir sur le cadre est pas super super, et en plus, en vert, ça se voit. M'enfin bon. Ptet plus tard je ferai peindre ça en noir, à suivre.

Mon homme ayant connaissance des soucis liés au fait que la moto soit neuve (pas de frein, notamment), il a décidé d'aller le chercher lui vendredi soir dès qu'il a été prêt. Il s'est fait quelques frayeurs (pneus glissants et vraiment pas de frein du tout). A part ça, il me dit "c'est un vélo !".

Vous me connaissez, je suis quelqu'un de stressé. Quand je change de bécane (ou quand j'en essaie une) j'ai toujours un moment d'appréhension avant de partir faire ma première balade dessus. et là, vu la taille (l'avant est imposant, par rapport à la finesse du Gex 750) et "l'aura" de la bête, c'est encore pire que d'habitude. Pour dormir dans la nuit du vendredi au samedi, me suis assommé, lol !

Samedi matin, mon homme est parti faire 80 kms pour bien faire pneus et freins. Quand il rentre, à part le fait qu'il était beaucoup trop plié, il est totalement enthousiaste. "Et voilà, maintenant je trouve que toutes les autres motos se dandinent, tellement elle elle colle à la route !".
Il est convenu que j'aille faire un petit tour d'essai, que je revienne pour affiner les réglages de la moto (manettes, cale-pieds), puis qu'on reparte tous les deux.

Avant de démarrer, je suis complètement speed. C'est bien joli d'acheter la bécane de mes rêves, encore faut-il que j'en sois "digne" ! Et j'en suis pas sûre du tout ! Avant de partir. je suis liquide ! Allez chu cap'. Allez, je démarre. Ce bruit, l'est vraiment kiffant ! On sent qu'il y a du gros là dessous. Mais au stade où j'en suis, ça me stresse encore plus ! arf !
bé yavait vraiment pas de quoi.

Je ne remercierai jamais assez les japonais de faire des motos dont j'ai toujours rêvé, et qu'en plus je puisse piloter sans trop me prendre la tête et que ce soit trop "dur".
Le tableau de bord est archi complet, très lisible, l'indispensable indicateur de rapport engagé bien au milieu, ça me va. Pas de jauge d'essence, mais mon homme a testé, quand on tombe en réserve, ya un énorme FUELL qui clignote en plein milieu, on peut pas le louper ! . Bon l'indicateur des tours est un peu perturbant pour qui a toujours eu des cadrans à aiguille, mais c'est pas très grave.



L'homme a laissé le moteur "full" (106 ch, quoi, de toute façon pour l'instant on doit pas dépasser les 6000 tours, donc...), réglé le KTRC (anti-patinage roue arrière) sur 2 (intermédiaire) (3 étant le niveau d'intervention maximum, conseillé sous la pluie). je laisse comme ça, et je pars pour faire mon petit tour de 40kms.

et là, énorme surprise ! C'est un vélo. Mais pour de vrai, quoi ! l'est léger ! mais léger ! c'en est incroyable ! j'avais le souvenir d'un assez gros machin à remuer (j'avais essayé le 2006). Là, c'est pas du tout le cas ! ouate pied !!!
La position est légèrement plus sportive que sur le Gex. Le guidon est un peu plus loin, et le buste un peu plus en avant. J'ai les jambes beaucoup trop pliées moi aussi ! va falloir baisser les cale-pieds, ça s'impose. J'en chope des crampes.



La boite est dure, fo que je force pour passer les vitesses, j'en ai raté quelques unes en roulant, et à l'arrêt je loupe systématiquement le point mort, je passe direct à la seconde ! grumpf ! Oggy m'a dit que ça allait se faire, mais en attendant, c'est dur.
Les suspats sont dures aussi. On sent toutes les aspérités de la route. D'un autre côté, il lui colle, à la route. J'ai jamais eu la sensation d'y être aussi "scotchée" ! Shockedles pneus BT 016R y sont sans doute aussi pour quelque chose... Qu'on piffe ou qu'on paffe, qu'on décide d'y aller davantage, d'y aller moins, de freiner, de changer de vitesse en plein virage, elle reste sur sa traj, même sur revêtement défoncé ! c'est super rassurant !
Du coup, la prise en main se fait en un rien de temps.
En fait, c'est le rodage, et le plus dur, c'est de surveiller sans arrêt le compte-tours... ça me demande pas mal d'attention.
Le moteur est rond et plein, ça repart quelle que soit la vitesse, et comme une balle ! (sous 6000 tours, bien sûr). à 6000 tours en 6ème, on est à 140 kms/H. déjà de quoi se faire plaisir.



Je rentre maison. Un peu cassée, mais contente, parce que ça a beau être une kawa "mythique", l'est pas aussi violent que les anciens ZX10R, ça reste tout à fait gérable. Bien sûr c'est une sportive et ça répond direct à la moindre sollicitation de l'accélérateur, mais quand on roule en sportive, c'est ça qu'on aime (et ce que j'ai détesté du bridage du S1000RR, si vous vous souvenez, c'est que le bridage rendait la course de l'accélérateur trop longue !).
Ici, il semble qu'il n'y ait pas de bridage sur les bas-tours. Du moins je ne pense pas. D'après d'autres possesseurs de ce ZX10, le bridage intervient à partir de 9000 tours. Donc pour l'instant, j'ai pas testé ! Rolling Eyes

On repart après avoir baissé les cale-pieds (oulala, le soulagement, c'est dingue comme 1 cm (ou un peu plus) changent la vie parfois, mdrrrrrrr !).
et c'est pendant cette balade que je vais constater que mes sensations à son bord, sur la durée, sont excellentes. Certes c'est sportif, ça me fait des muscles que le Gex me faisait pas, lol, mais j'aime ça, je fais du sport sans m'en rendre compte, et c'est énorme pour la sportive de canapé que je suis...



Je ne peux pas décrire ce que j'ai ressenti parce que c'est indescriptible. Déjà je crois qu'il faut savoir ce que c'est que rouler sur sportive pour comprendre un peu, et imaginer "la sportive ultime"...
C'était la première balade que je faisais avec, et j'ai roulé exactement au même rythme que je roulais avec le Gex le week-end dernier, le tout en surveillant le compte-tours et donc en devant faire attention en permanence à des choses auxquelles normalement on n'a pas à penser !
Cette moto, c'est une dinguerie de facilité.
Après 450 kms, la boite à vitesse commence à être un peu plus "vivable". Je n'en loupe plus.
"légère comme une ballerine, précise comme un scalpel".

Il faut l'essayer pour comprendre. Je pense qu'en full et rodée, ça doit être une vraie bombe. Je n'aurai sans doute jamais l'occasion de tester ça, puisque je ne suis pas une bête de circuit, et que les très hautes vitesses me font peur, mais je n'ai pas besoin de ça pour me faire plaisir avec.
Ceci dit, s'ils font pas un carton dans les grands prix avec ça, ya de quoi y perdre son latin...




 

 J'ai des courbatures partout (normal ça faisait longtemps que j'avais pas fait 450 kms dans un week-end), et le ZX10R c'est nettement plus sportif que le Gex. Maisj'm'en fous, je suis heureuse comme une gamine à Noël, ou comme un alpiniste en haut de l'Everest.Et je repars toutal dès qu'il fera une T° adéquate dehors ! ^^